Iconique купить в интернет-магазине #Iconique

L'iconique Royal Oak renoue avec l'or jaune Lancée en 1972, l'iconique Royal Oak d'Audemars Piguet est proposée en acier inoxydable, travaillé et poli à la manière d'un métal précieux. Une révolution dans l'univers de la haute horlogerie. C'est un nouveau virage que prend la manufacture suisse

Stan Smith : Une version Zig Zag de l'iconique basket adidas Et pour cause, adidas Originals ne cesse de revisiter son iconique paire de baskets. La firme allemande est maligne et propose en effet régulièrement de nouvelles versions inédites et originales de son emblématique Stan Smith : détails de couture, Stan

"Mon nom est Bond. James Bond" : la vérité sur la fin de Quantum of Solace Résultat, Quantum Of Solace est le seul film depuis le reboot de la saga avec Daniel Craig dans lequel l'acteur ne cite pas sa phrase iconique. "Ce n'est pas bien grave" poursuit Marc Foster, "On sait que cette phrase va ressurgir dans le film suivant

Longchamp et Jeremy Scott célèbrent dix ans de collaboration Quand Longchamp invite en 2006 le créateur Jeremy Scott à revisiter son sac iconique, Le Pliage, la collaboration ne pouvait que bousculer les codes de la maison, tant l'esprit et l'univers du créateur sont aussi uniques qu'écléctiques. Des imprimés

Le flacon du parfum Joy de 1932 renaît le temps d'une édition collector La célèbre maison de haute couture et de parfum lance, pour les fêtes de fin d'année, une édition limitée et collector de sa fragrance iconique Joy. À découvrir en ce mois de décembre à l'Espace Jean Patou (Paris VIIIe) et au Printemps Haussmann (Paris

Hangzhou-Lyon, la nouvelle route de la soie A fortiori en Chine où la soie est un produit iconique. C'est ce qu'essaie de faire la nouvelle directrice artistique de Marc Rozier. "On est en train de repenser complètement les collections en donnant un souffle nouveau. L'idée, c'est de rajeunir

A New York, dispersion d'un lieu iconique du modernisme - The Good Life

Joyau du Style International serti depuis 1959 au premier étage du Seagram Building, le restaurant Four Seasons – rien à voir avec l’hôtel – déménage. Avant de tourner une page de soixante-sept ans, cette institution signée Mies van der Rohe assisté de Philip Johnson met aux enchères 500 lots, de son mobilier à sa vaisselle. Le mardi 26 juillet à 10 heures du matin, design addicts et marchands avisés ont rendez-vous avec le marteau du commissaire-priseur de la maison d’enchères Wright. Des banquettes Barcelona de Mies van der Rohe, des canapés de l’architecte Philip Johnson et de la vaisselle signée Garth et Ada Huxtable – légendes du design U. S. bien que méconnues en Europe : la patine de ces trésors de design vintage raconte... En 1959, Phyllis Lambert, héritière du groupe Seagram et architecte de formation, convainc son père de solliciter Ludwig Mies Van der Rohe pour la construction de son nouveau QG, qui doit quitter le Canada pour New York. Pour ce projet en plein Manhattan chic, le maître allemand va collaborer avec l’architecte le plus pointu de New York, Philip Johnson. « Mies », Philip et Phyllis donnent naissance au plus sobrement chic des buildings de la ville. Rien d’ostentatoire, que de l’élégance : les mots d’ordre sont espace, fluidité de circulation, lumière et œuvres d’art. Phyllis a donné son Tricorne, un rideau de scène de Picasso peint en 1919 pour les ballets russes de Serge de Diaghilev. Lui aussi sollicité, le peintre Rothko finira par garder ses toiles pour lui, peu désireux de partager son œuvre avec l’élite de Park Avenue. Néanmoins, il faut croire que le thème du restaurant l’a inspiré, puisque ses quatre saisons en autant de toiles finiront dans les plus grands musées du monde. De fait, le Four Seasons est un projet total : Johnson et Mies Van Der Rohe y ont tout choisi ou signé. Le lieu est devenu culte pour son esthétique mais aussi pour son ambiance et sa clientèle. De nombreuses personnalités du business, de la politique, de l’art, du cinéma, de l’entertainment, de la littérature, de la mode… sont venues ici un jour. En 1979, le magazine de mode Esquire invente à propos du Four Seasons le terme de « power lunch » pour désigner ces déjeuners typiques des élites new-yorkaises, entre gens de pouvoir. On aurait pu y tourner une scène de Breakfast at Tiffany’s de Blake Edwards (1961), ode à la ville avec Audrey Hepburn. En 2013, c’est au Four Seasons que le réalisateur Martin Scorsese a filmé Leonardo Di Caprio en Loup de Wall Street. Alex Von Bidder et Julian Niccolini, les deux patrons du lieu, présents tous les jours depuis qu’ils l’ont racheté en 1994, évoluaient jusqu’à récemment dans lieu classé.

ideat.thegoodhub.com

PHOTO. Baiser iconique dans la Fan zone après la défaite des Bleus - L'Obs

Il est peu après 23h30, samedi 10 juillet, dans la Fan zone de Paris : tandis que les supporters des Bleus ne peuvent cacher leur désillusion après la défaite tricolore en finale de l'Euro, les fans de l'équipe portugaise exultent d'avoir vu... D'un côté les vainqueurs, de l'autre les perdants, une distribution logique un soir de match décisif. sur le Champ-de-Mars un couple insolite s'étreint : elle affiche son soutien à l'équipe de France depuis son maillot bleu jusqu'au drapeau tricolore dessiné sur sa joue. Je ne m'attendais pas à ça, au bout de deux heures", confie-t-elle, visiblement dépitée, au micro de "l'Obs". Tandis qu'elle parle, il continue de l'embrasser délicatement, sur le front, comme un enfant qu'on console d'un chagrin. Interrogé à son tour, il dit ressentir "un peu" de bonheur, la victoire modeste, comme pour ne pas heurter celle qu'il semble de toute évidence porter dans son cœur encore davantage que la Seleçao :.

tempsreel.nouvelobs.com

Black Lives Matter : les coulisses d'une photo iconique - Le Point

Elle serait infirmière à New York, mais elle manifestait samedi à Bâton-Rouge, en Louisiane, à l'appel du mouvement Black Lives Matter. Le mercredi 6 juillet, Alton Sterling, un homme noir de 37 ans, a été tué par deux policiers alors qu'il était à terre. La vidéo du drame et celle de l'agonie de Philando Castile, un autre homme noir de 32 ans, abattu par les forces de l'ordre dans sa voiture, ont une nouvelle fois déclenché la colère aux États-Unis. Jusqu'à la tuerie de Dallas, où un ancien soldat, Micah Johnson, un Noir, a ouvert le feu sur les forces de l'ordre qui encadraient une manifestation contre les violences policières. La photo la montre vêtue d'une robe qui flotte au vent et qui tient de la tunique de vestale. Elle se tient droite, les deux pieds solidement posés sur le bitume. Sous leurs visières baissées, leur visage est blanc et ils s'apprêtent à interpeller la jeune femme. Mais comme retenus par une force invisible, ils semblent reculer et presque vaciller. La photo a inspiré les internautes qui l'ont massivement relayée sur les réseaux sociaux et l'ont immédiatement comparée à d'autres images devenues des symboles de la puissance de la non-violence, ainsi du jeune homme inconnu face aux chars de... La force du cliché lui a valu un honneur rare : se parer d'un titre. « Taking a stand in Baton-Rouge ». Une expression qui signifie « prendre position » et qui, comme en français, souligne l'affirmation d'une idée, mais aussi l'engagement du corps. Son auteur est Jonathan Bachmann, un reporter qui a couvert les manifestations pour l'agence Reuters, explique la BBC sur son site. « La police a été appelée pour faire évacuer l'autoroute occupée par les manifestants, a-t-il raconté à la chaîne. Ils ont réussi à les faire se déplacer sur le côté. J'étais moi-même sur le côté et je photographiais les manifestants qui parlementaient avec les policiers. J'ai regardé au-dessus de mon épaule droite et j'ai vu la femme s'engager sur la route. Il était clair que les policiers allaient procéder à son interpellation. Cette interpellation, le photographe l'a prise en cinq clichés : on y voit les policiers courir vers la jeune femme impassible les bras croisés. Et le déséquilibre correspond en fait au moment où les deux hommes s'arrêtent à sa hauteur. Ils la saisissent par les bras, puis l'entraînent. « Je suis saine et sauve ». Lors de ces manifestations, les policiers ont procédé à de nombreuses arrestations, notamment à celle d'une des figures du mouvement, Deray McKesson, qui avait filmé son arrestation sur Periscope. Et Jonathan Bachman en a photographié plusieurs, nettement moins pacifiques que celle de la jeune femme. Elle l'a expliqué sur Facebook en réponse au flot de messages suscités par cette photo. « J'apprécie vos messages de soutien et d'amour, a-t-elle ajouté, mais ceci est l'œuvre de Dieu. » Une amie interrogée par la presse américaine a déclaré que Leshia est allée manifester, car elle souhaite « un meilleur avenir » pour son fils de 5 ans.

www.lepoint.fr

Mr. Iconique | Iconique Fashion Magazine Fashion, lifestyle, beauty and trends magazine featuring virtual catwalk shows, news, editorials and weblog.

Iconique Fashion Magazine: Fashion, Luxury, Art, Beauty Iconique ezine is the lavish fashion magazine featuring lifestyle, luxury, beauty, trends and art too. Featuring virtual catwalk shows, news, editorials, beauty ...

The Iconique Boutique Visit the Iconique Boutique! The boutique sells exclusive Iconique products from the fashion magazine, all featuring the well known graphics by Iconique's founder ...

ICONIQUE ICONIQUE. Menu. Home; Fashion. Hot Trends; Men’s Fashion; Women’s Fashion; Accessories; Lifestyle. Travel; Fitness + Health; Music + Technology. Videos; Contact ...

Iconique - Sartoria Italiana MEDITERRANEAN STYLE. ICONIQUE collections are inspired by the fresh, natural and intense style of the Riviera atmosphere, that one can breathe strolling along the ...